Gardeniser Plus 2021-2022 (ERASMUS+)

Devenez animateur.trice de jardin partagé en suivant la formation Gardeniser Plus !

Savez-vous qu’en Europe et dans le monde, on assiste au développement croissant de jardins partagés ? Savez-vous également que parmi les nombreux jardins qui voient le jour, un nombre important d’entre eux périclite ou végète, faute d’un minimum d’organisation ?

C’est pour répondre à cette problématique que le Conservatoire des Légumes Anciens du Béarn (CLAB), propose une formation qui s’intitule : « Devenez animateur.trice de jardin partagé » afin d’apporter des réponses à toute personne impliquée dans la vie d’un jardin partagé existant ainsi qu’à celle qui souhaiterait en développer un nouveau.

Cette formation aura lieu du 28 juin au 2 juillet 2021 au Jardin-verger Conservatoire du CLAB à Assat. Elle est organisée en trois modules proposant des approches théoriques et pratiques :

  • histoire et typologie des jardins partagés,
  • savoir animer un jardin avec différents acteurs,
  • pouvoir assurer sa viabilité financière.

Cette formation en partenariat avec Pistes-Solidaires, permettra aux participants de pouvoir réaliser des stages pratiques, au niveau local ou en Europe. Ces derniers auront lieu en 2021 (si les conditions d’envoi et d’accueil le permettent) et 2022 (8 mobilités au total ; les stagiaires qui ne bénéficieront pas de mobilité effectueront un stage local). A l’issue des formations théoriques et pratiques, les participants pourront passer un test en ligne pour obtenir le brevet de Gardeniser.


Bilan de la formation

Ah, la belle équipe de futurs animateurs, animatrices de jardin partagé ! Une approche collective, de coconstruction, de mise en situation, de prise de paroles, nombreux échanges… pour appréhender la vie dans un jardin partagé où la convivialité prime à l’image de la soirée romantique et du dîner offerts aux participants ✨

Une formation qui sera suivie de mobilités ✈️en Europe pour certains d’entre eux et la possibilité de passer le brevet en ligne de Gardeniser Plus👨‍🎓👩‍🎓

Merci aux stagiaires, intervenants et à la Mairie d’Assat pour la mise à disposition de la salle de réunion.


Mobilités en Italie

Grâce aux financements européens, deux stagiaires se sont envolés pour l’Italie pour une mise en pratique des connaissances acquises au cours de la formation.

Daniel nous fait part de ses découvertes à son retour en France…

Compte-rendu de mon voyage à Rome, du 28/09/2021 au 04/10/2021 dans le cadre de la formation GARDENISER PLUS.

Ce voyage m’aura permis de découvrir l’importance du mouvement des jardins urbains à Rome mais surtout leur rôle social, politique et environnemental.

En effet, dans la plupart des cas, ce sont des citoyens qui face à l’inaction des politiques se sont emparés d’espaces verts délaissés, de friches  au cœur même de la ville. On recense plus de 150 jardins à Rome, ville de près de 4 millions d’habitants.

Des associations  ont été créées pour gérer les lieux et fonctionnent avec des  adhérents qui  cultivent leur lopin de terre (entre 25 à 50 m²), participent à des tâches communes,… toutes ont leurs propres règles et leur propre fonctionnement.

Mais ces espaces accueillent aussi des scolaires au sein de leur orto didactico (jardins  éducatifs),  comprenant des plantes aromatiques, médicinales… Et ils peuvent aussi accueillir un public d’autistes, des détenus de prison, des réfugiés, des personnes qui veulent aider ou juste profiter  d’un espace vert.

Ces jardins urbains défendent le VIVRE ENSEMBLE et s‘emparent de leur territoire pour en faire une zone verte, une zone de légumes et fruits, mais surtout de rencontres et d’échanges entre les habitants du quartier.

Ils participent aussi à rompre la solitude de certains et maintenir en forme une population vieillissante.

Ce n’est pas l’image que l’on se fait de Rome, il est vrai que l’on dit que l’on trouve des vestiges du passé dès que l’on creuse et ces jardins ne sont peut-être pas évoqués dans les guides touristiques !

Pourtant, ils font désormais pour moi partie du paysage romain.

Je remercie notre guide Franco Bernabei, qui est bien plus qu’un gardeniser, plus qu’un président d’association, représente pour moi l’esprit même de tous ces jardins urbains, généreux et profondément altruiste.

Et ce voyage m’a donné envie de créer à mon tour un espace de rencontres, où l’on cultivera autant les plantes que l’art de vivre ensemble.

Daniel BOUISSET

Pour en savoir plus : http://www.zappataromana.net/en/