2020, Alternatives et transition, Evénements

Vous vous demandez comment faire la fête sans inviter le coronavirus ? Ce n’est pas très compliqué et surtout, depuis des mois, on sait faire ! Quelques rappels au cas où…

– « Je porte mon masque (de super héro 😷), je lave mes mains aux points de lavage prévus (facile), je ne fais pas de bises ni d’embrassades et je ne serre pas de mains (je les garde dans mes poches ou sur la tête, au choix 🙆‍♀️🙆🙆‍♂️), je me tiens à distance de mes potes (…je vous aime 😭…), je garde mon verre (jalousement héhé 🍷) et je ne partage pas ma cigarette (pas de taffe pas de gaffe) ! Si je ne me sens pas très bien, autant rester chez moi… on ne sait jamais ! Je ne veux pas que le coronavirus passe par moi ! !

Un grand merci pour votre compréhension. Alors, à bientôt ! 🙋🙋‍♀️🙋‍♂️

2020, Actualités, Evénements

Le Conseil municipal d’Assat en visite au Jardin-verger

Jeudi 25 juin dernier, la toute nouvelle équipe des conseillers municipaux de la commune d’Assat a rendu visite aux bénévoles du Jardin-verger en vue de concrétiser un partenariat entre la Mairie et le CLAB.

Pour l’occasion, notre président Hubert, très heureux d’accueillir les élus assatois, a prononcé le discours de bienvenue suivant :

C’est un honneur que vous nous faites de venir sur ce site. Merci Monsieur le Maire, merci Mesdames et Messieurs les adjointes et adjoints, merci Mesdames les  conseillères et Messieurs les  conseillers.

Je vois devant moi  une nouvelle équipe, jeune de surcroit, prendre les rênes de la commune et nous vous en félicitons.

Je ne parlerai pas de la genèse du CLAB, Jean-Christophe et Jacques sont  à l’origine du projet, et pourront vous conter son histoire déjà longue.

Je vais plutôt vous parler de ce que nous sommes aujourd’hui et de ce vers quoi nous nous orientons.

Avant de continuer, j’ai  une pensée pour Bernard Schoenenberger qui lutte contre la maladie. Il a été un des premiers bénévoles venu pour m’aider. Sans lui, nous n’en  serions pas là. Souhaitons-lui de se rétablir et ayons une pensée pour Françoise son épouse.

Ce  jardin verger où la biodiversité – clef de voute de l’écosystème – a acquis une notoriété et un rayonnement qui va  bien au-delà de notre territoire : relation avec les instances régionales et départementales ; lien avec des structures telles que le CVRA , l’Université Paul Sabatier de Toulouse, l’ethnopôle du CIRDoC, la Ciutad etc.

En 2017, nous avons pris un virage très important. Il n’y avait pas d’autre alternative que de nous professionnaliser. Nous avons eu la chance de rencontrer Florence avec laquelle est très vite apparue une convergence d’objectifs basés sur les mêmes valeurs. Nous lui avons proposé de prendre le poste de Direction, ce qu’elle a accepté, et d’abord en tant que bénévole, elle a répondu aux appels à projets qui lui ont permis de concrétiser son embauche.

Il s’en est suivi une montée en puissance, on peut citer :

  • Démarrage du pôle ethnobotanique (j’y reviendrai au cours de la visite du jardin-verger) ;
  • Formation d’animateurs de jardin partagés avec l’association Pistes Solidaires ;
  • Formation en agro-écologie ;
  • Les demandes d’agréments ;
  • La reconnaissance du Conseil départemental (le CLAB est lauréat de l’innovation sociale 2019)
  • Le dispositif Nature Emoi pour l’accueil des jeunes en décrochage scolaire ;
  • Un nouveau catalogue de formations ;
  • L’ouverture vers le tourisme ;
  • Une communication structurée et soutenue
  • Conférences , manifestations, participation à des évènements extérieurs.

Un modèle dans le respect des valeurs que nous défendons et rentrant dans les critères de l’ESS.

Mais, revenons un pas en arrière. Lors de séjours en France, avec Martine, mon épouse, nous avons visité beaucoup de jardins qui ont été, je ne m’en cache pas, des sources d’inspiration. Cependant, nous pouvons vous assurer que notre site n’a rien à leur envier : « On peut être fier de son travail sans faire son fier ».

De plus, nous n’avons jamais ressenti dans tous ces lieux où nous sommes passés le lien social qui existe ici. D’ailleurs, à ce sujet, « Assat terre de lien » n’était-ce pas votre slogan de campagne ?

Un  grand nombre de collectivités, communes et autres associations souhaiteraient  mettre en place ce type de jardin mais la tâche est difficile, il faut un brin de folie et une énorme détermination.

 La commune d’Assat en a un sur son territoire.

Notre préoccupation est d’aller de l’avant. Nous investissons dans une serre, des toilettes sèches en lien avec Pierre & Terre, une clôture et une cabane,  demain nous l’espérons une salle de formation…

Nous ferons dès que nous serons prêts la demande pour obtenir le label « jardin remarquable » ceci n’étant qu’un moyen et non une fin.

Enfin, je voudrais terminer en vous soumettant une réflexion : « le jardinier » que je suis n’a qu’une seule motivation, c’est de se faire plaisir. Il ne cherche aucune contrepartie, son seul objectif et de conduire sans compter les heures, ni le reste, ce site vers l’excellence.

N’est-ce pas une opportunité à saisir ? J’en termine là et  je vous invite à visiter le jardin.

Hubert Lassus-Pigat, président du CLAB, le 25.06.2020

2020, Conférence, Ethnobotanique, Evénements

CLAB Conférence jeudi 19 mars à 18h – Auditorium Villa Bedat – Oloron Ste Marie

L’histoire des légumes dans le Béarn, de l’Antiquité à nos jours. Hubert Lassus-Pigat évoquera l’histoire des jardins et des légumes sur le piémont pyrénéen de l’Antiquité au 20e siècle. « Hommes et femmes des Pyrénées, vous avez durant des siècles travaillé votre terre intelligemment, en la respectant pour la transmettre intacte aux générations futures. Vous avez su adapter le travail à la spécificité de chacun des nombreux terroirs. Alors qu’y avait-il dans votre assiette ? »